•  

     

     

     

     

     

    Menteur ?

     

     

     

     

     

     

     

     



     

     

     

     

                                                  

     

     

    Menteur.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires




  • Parce que les colères de la nature


    sont aussi fascinantes et superbes


    que cruelles...

    *
    *
    *

    C'était en 2007, en Bretagne..













    5 commentaires






  • Je suis très attachée aux valeurs de la République,

    *

    à nos institutions représentatives,

    garantes de notre démocratie...

    *

    Mais y'a des jours où, quand même,


    la République pousse le bouchon un peu loin !

    *

    Montez le son,

    *

    écoutez jusqu'au bout,

    *

    et savourez !











    Bonne fin d'année quand même...









     


    34 commentaires















  •  







    12 commentaires



  • Lu dans la presse :

    Trois lycées de l'académie de Créteil vont proposer, à partir de lundi, une cagnotte collective à leurs élèves pour les inciter à venir en cours, a révélé Le Parisien,
     vendredi 2 octobre. Dans chacun de ces lycées professionnels, deux classes pourront bénéficier de cet argent pour se payer un voyage ou tout autre projet éducatif. Chaque classe va disposer d'une cagnotte initiale de 2 000 euros, susceptible de "prospérer" au fur et à mesure de l'année si le "contrat" passé entre les élèves et les adultes référents en termes d'assiduité et de discipline est respecté...


    Peut-être que cela vous semble normal, bien, innovateur...


    Moi cela me choque.


    Qu'on puisse dire à des ados :
    "venez en cours, comme ça, la classe gagnera de l'argent et pourra partir en voyage"

    au lieu de :
    "venez en cours, car le lycée est un lieu d'apprentissage, de vie sociale, de démocratie..."

    au lieu de motiver les élèves en titillant leur soif d'apprendre,
    en la faisant naître si nécessaire.
    en leur montrant l'utilité du français, des langues vivantes, de l'histoire...


    En leur montrant combien le lycée et les cours leur permettent de forger leur opinion sur des sujets divers
    et préparent leur vie d'adultes de demain...


    En faisant des établissements scolaires un lieu de vie,
    loin de la société consumériste...


    Au lieu de cela, on met encore et toujours l'argent au coeur de l'action.


    J'ose espérer qu'il existe encore des jeunes
    pour qui l'argent ne domine pas tout,
    qui sont capables d'apprécier le fait d'apprendre à sa juste valeur,
    qui se rendent compte qu'avoir à leur disposition
    un service d'enseignement gratuit, ouvert à tous,
    n'est pas quelque chose de si répandu que cela dans le monde


    Et qui financera cette cagnotte ?

    Où trouvera-t-on l'argent nécessaire si tous les lycéens de France et de Navarre se mettent à faire preuve d'une telle assiduité qu'il faille financer sur deniers publics les projets de toutes les classes ?
    Et pourquoi réserver cette participation financière
    à seulement deux classes par lycée ?
    Et sur quels critères ?


    Et qui peut promettre que ces élèves,
    allergiques au système scolaire,
    et qui viendraient au lycée pour l'argent,
    travailleraient pendant ces cours,
    au lieu d'attendre en bavardant ou en faisant toute autre chose que participer...


    Je suis enseignante,
    c'est peut-être pour cela que cela me heurte tant..


    J'apprécie quand je rencontre des anciens élèves qu'ils me disent qu'ils ont aimé ma façon de leur faire cours,
    que je leur ai fait découvrir une matière,
    que dans la poursuite de leurs études, ils pensent encore à ce que je leur avait dit sur tel ou tel point.


    J'apprécie tout simplement d'avoir de leur nouvelles :
    un mail, une visite...


    Est ce que j'apprécierai autant qu'ils me disent :
    c'était bien, cette année là,
    on a eu de l'argent parce qu'on est venu en cours !


    Je suis enseignante, mais je suis surtout maman,
    et j'attends autre chose de l'institution scolaire
    que de promettre de l'argent à ma fille pour la motiver.


    Quand comprendra-t-on qu'il faut avant tout donner l'envie d'apprendre ?

    Que l'absentéisme ne se résoudra pas par l'argent,
    mais la compréhension des causes qui poussent un jeune à se désintéresser de ses études, et par une action contre ces causes...





    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique